Notre engagement

La maison Nisha s'engage pour toutes les jeunes filles du monde.

À travers l'ONG Fille du monde, avec qui nous sommes partenaire, nous avons la grande volonté d'intervenir sur l'éducation de ces jeunes filles souvent absentes dues à des problématiques très différents : guerre, famine, pays en sous-développement, etc.


L'association a pour objectif de protéger et défendre les droits des filles de moins de 18 ans dans le monde au travers de nombreux projets. Des projets à l’échelle locale sont mis en place avec le grand respect de la culture du pays.

Nos objectifs
 - Promouvoir l’émancipation et l’autonomie de toutes les filles.
- De coacher dans le respect des cultures locales, les jeunes filles en milieu scolaire.
- Sensibiliser les populations au respect de leurs droits.
- Agir pour l’égalité des droits et des chances entre les filles et les garçons.
- Les aider dans leur développement personnel : leur donner confiance en elles et leur
permettre de découvrir et prendre conscience de tout leur potentiel.
- Les aider à s’orienter professionnellement et les mettre en relation avec des établissements
ciblés.
- Faire du soutien scolaire et créer de l’entraide et de la solidarité entre elles.


1. LES MISSIONS ACTUELLES : 

Bénin

Pour sa première année d'activité, FDM s'est lancé à Cotonou au Bénin avec pour objectif de sensibiliser les jeunes filles et garçons aux risques liés à la sexualité. 
Cette sensibilisation s’avère aujourd’hui indispensable et permettra aux jeunes filles d’être beaucoup mieux informées sur le cycle de la puberté ou sur les règles d’hygiène afin de réduire la transmission des MST et de baisser le taux élevé de déscolarisation des filles, notamment causé par des grossesses non-désirées. 
Des ateliers de fabrication de serviettes hygiéniques lavables sont organisés chaque semaine : en effet après avoir avoir passé sur temps auprès de ces jeunes femmes, nous avons appris qu'un grand nombre d'entre elles, ne pouvait pas se rendre à l'école durant la période des règles, car il n'existe pas à ce jour de protections hygiéniques adéquates. Aujourd'hui, grâce à ces ateliers, chaque jeunes femmes sont reparties avec une serviette fabriquée par leurs soins.

2. LA MISSION EN COURS :

Sri Lanka

Nous avons pour projet d'intervenir au Sri Lanka, pour aider les jeunes filles ressortissantes de la guerre civile dont on entend très peu parler, à trouver leur voie professionnelle. Nous souhaitons accompagner ces filles, qui seront les femmes de demain à s'épanouir dans leur développement personnel mais aussi professionnel.
Un premier voyage de découverte est envisagé en février 2020, pour se renseigner sur les structures universitaires disponibles, les aides, etc, ce qui nous permettre de mettre à plat les missions que nous pourrons effectuer sur place.

Pourquoi le Sri Lanka? Quel est le contexte actuel?

Le Sri Lanka a connu une longue période de guerre civile de 1983 à 2009. Le conflit a fait plusieurs milliers de victimes et dévasté la province du Nord et la province de l’Est. Des années après le conflit, il y a des traumatismes psychologiques et physiques important au sein de la population.

Un besoin évident de consolider la paix intérieure et réconcilier les différentes communautés. Au cours de la dernière décennie, le Sri Lanka a connu un développement économique rapide
cependant hétérogène, ce qui développe une classe sociale démunie loquace et en grand
nombre. Précisément, dans les régions reculées et dans les zones de plantations de thé, comme les provinces du Nord et d’Uva.

Dans les districts de Matale, Nuwara Eliya, Badulla et Moneragala, le taux de pauvreté demeure plus élevé que dans le reste du pays. Le pays est entre autre exposé aux risques de catastrophes naturelles comme le tsunami de 2004, qui a fait plus de 30 000 victimes, 4 500 disparus et 250 000 sinistrés, mais aussi des événements annuelles récurrents : la saison des pluies qui cause des inondations et des glissements de terrain, tandis que certaines régions sont touchées par des épisodes de sécheresses. Les inondations de mai 2017 ont ainsi conduit au déplacement de plus d’un demi-million de personnes. A priori, les problématiques liées au genre constituent également un défi de taille : les discriminations et les violences basées sur le genre restent largement répandues, tandis que le taux de chômage reste très élevé chez les femmes, leur participation dans la sphère publique est limitée. Les écarts de salaires entre les hommes et les femmes sont très importants ce qui réduit la possibilité à ces dernières d’accéder à un meilleur niveau de vie.

Jaffna est considérée comme la capitale culturelle des tamouls sri-lankais. Cette péninsule du nord du Sri Lanka est considérée comme la zone la plus lettrée du Sri Lanka (90% en 2001).  Cependant, toute la population Tamil de Jaffna n'a pas accès à l'éducation supérieure en raison des difficultés financières des familles. Les jeunes filles sont mises de côté, les familles n'ayant pas les moyens de payé les frais de scolarité, notamment les frais d'une rentrée scolaire (uniformes, livres, fourniture scolaire, vêtement, et chaussures).

Les objectifs que nous souhaitons mettre en place : 

  • L’ acquisition d’un savoir :

Le cœur du projet même est la mise à disposition d’informations permettant le développement personnel des jeunes :
- Dans l’établissement scolaire, les jeunes assisteront à des ateliers de coaching et à des
activités ludiques animées par les volontaires dans un premier temps. Le corps professoral
sera bien évidemment convié ;
- En dehors des heures de cours, l'ONG proposera des sessions ouvertes à tous publics afin
de sensibiliser également les familles.

  • L’ autonomisation des professeurs :

Les professeurs pourront effectuer ces séances d’accompagnement tout au long de l’année, nous leur mettons à disposition nos contenus et formerons ceux qui le souhaitent. L’idée est de surtout ramener une prise de conscience sur l’importance de l’émancipation féminine par le développement personnel.

  • Sensibilisation globale :

Nous espérons également, à travers ce projet, sensibiliser l’entourage des filles notamment les familles, à la poursuite des études scolaires de leurs enfants, à l’accès à une formation en
apprentissage ou encore à l’entreprenariat.


Nous nous engageons grâce à vous :

Etant concerné par ce mal-être des jeunes filles du monde,

nous avons décidé de nous engager à travers vous.


Pour chaque commande = 1 kit de rentrée*

*uniformes, livres, fournitures scolaire, vêtement, et chaussures

Ensemble, agissons pour les filles du monde !